4,6 · Basé sur 166 avis

Toute commande effectuée avant 14H00 est expédiée le jour même.

4,6 · Basé sur 166 avis

Toute commande effectuée avant 14H00 est expédiée le jour même.

4,6 · Basé sur 166 avis

Toute commande effectuée avant 14H00 est expédiée le jour même.

Recherche populaire

CREAM OF RICE

BLANC D’OEUF

CRÈME DE RIZ

ISO FUJI

TOUT

Compléments Alimentaires Entraînement

ELEKTRO LIFEPRO

29,90 

CITRULLINE MALATE LIFEPRO

22,90 

Retour aux articles

Comment éviter les courbatures en musculation ?

Les courbatures sont fréquentes après une séance de sport ou de musculation, surtout si l’on est peu habitué à cette activité.

Santé
Courbatures en musculation

Les courbatures sont fréquentes après une séance de sport ou de musculation, surtout si l’on est peu habitué à cette activité. Elles ne soulignent pas que vous n’avez pas travaillé efficacement vos muscles. Les courbatures sont simplement le résultat de micro-déchirures des fibres musculaires causées par un effort intense ou inhabituel. Heureusement, il existe plusieurs façons d’éviter ces désagréments et ainsi faciliter votre récupération. Voici quelques conseils sur comment éviter les courbatures.

Comprendre les courbatures et leur cause


Avant d’évoquer les moyens de prévention et de soulagement des courbatures, il est utile de comprendre ce qu’elles sont et pourquoi elles surviennent. Les courbatures correspondent à des douleurs localisées au niveau des muscles, souvent ressenties 24 à 48 heures après une séance d’activité physique, notamment lorsque celle-ci a été intense ou inhabituelle.

Ces douleurs proviennent principalement du stress mécanique subi par les fibres musculaires lors d’un effort. Ce dernier entraîne des micro-lésions et une inflammation qui seront à l’origine des courbatures. Il est également possible que certains déchets métaboliques produits durant l’exercice puissent favoriser leur apparition.

S’échauffer avant l’entraînement

vue de dos d'une jeune homme sportif qui porte un débardeur noir et un short gris, qui s'échauffe en se tenant les pieds sur le fessier, il est dans un parc vert.
Comment éviter les courbatures en musculation ? 8

Un échauffement adéquat permet de préparer vos muscles et articulations à l’effort, ce qui réduit le risque de courbatures. Prenez 10 à 15 minutes pour effectuer un échauffement progressif avant de commencer votre entraînement. Vous pouvez faire du cardio (vélo, tapis de course), des mouvements dynamiques (montée de genoux, talons aux fesses) et des étirements légers. N’oubliez pas également de cibler spécifiquement les zones que vous allez solliciter lors de votre séance de musculation.

L’importance de la mobilité articulaire

Favoriser la mobilité articulaire lors de l’échauffement aide à réduire les tensions dans les muscles et prépare votre corps aux exercices de musculation. Pensez à inclure des exercices spécifiques pour chaque articulation majeure : épaules, hanches, genoux et chevilles. Il suffit de quelques minutes pour obtenir un bon échauffement.

Suivre un programme d’entraînement progressif

Plutôt que de vouloir soulever des charges trop lourdes dès le début, optez pour une approche progressive qui permettra à votre corps de s’adapter aux exercices. Augmentez progressivement la charge et l’intensité de votre entraînement en ajoutant du poids ou en réduisant les temps de repos entre les séries. Ceci vous permettra de gagner en force et en endurance tout en limitant les risques de courbatures et de blessures.

Varier les exercices et les méthodes d’entraînement

L’alternance entre différents exercices et types d’entraînements permet de solliciter différents groupes musculaires et d’éviter une accumulation de fatigue et de courbatures sur un groupe spécifique. Plusieurs types d’entraînements sont possibles : travail en circuit, méthode pyramidale, High Intensity Interval Training (HIIT), etc. N’hésitez pas à consulter un coach sportif ou à effectuer des recherches sur internet pour étoffer votre programme.

Choisir des exercices appropriés et bien maîtriser les mouvements

Pour éviter les courbatures en musculation, il est important de choisir des exercices adaptés à votre niveau et à vos capacités. Ne cherchez pas à soulever des charges trop lourdes ou à réaliser des mouvements complexes dès le début, au risque de solliciter exagérément vos muscles et d’encourager la survenue des courbatures. Privilégiez plutôt une surcharge progressive.

De même, prenez le temps d’apprendre les techniques nécessaires pour exécuter chaque exercice en toute sécurité. Une mauvaise posture ou un geste mal réalisé peuvent en effet engendrer des tensions musculaires inutiles et provoquer des douleurs post-effort.

Maintenir une activité régulière

Entraînez-vous de manière régulière pour habituer votre corps à l’effort et ainsi diminuer les risques de courbatures. Un volume d’entraînement adéquat, adapté à votre niveau et à vos objectifs, permet de progresser tout en respectant votre récupération. Veillez également à insérer des jours de repos dans votre planning pour laisser le temps à vos muscles de se reconstruire et de se renforcer.

Profiter de la chaleur pour détendre vos muscles

Si le froid est connu pour ses vertus anesthésiantes, la chaleur aide à soulager les tensions musculaires et prévenir les courbatures. Prendre un bain chaud ou une douche chaude après un entraînement est bénéfique pour votre corps. Vous pouvez également utiliser des poches de gel chaud ou des bouillottes pour détendre les muscles ciblés. Attention toutefois à ne pas vous brûler et à respecter les recommandations d’utilisation de ces produits.

Adopter une bonne hygiène de vie

Une alimentation équilibrée et un sommeil de qualité sont essentiels pour préserver vos muscles et favoriser leur récupération. Côté alimentation, veillez à consommer des nutriments favorisant la récupération musculaire, tels que des protéines (viandes maigres, poissons, œufs, légumineuses) et des glucides complexes (céréales complètes, légumes, fruits). Evitez en revanche les aliments trop gras, sucrés ou salés, qui pourraient ralentir votre digestion et vous priver d’énergie pendant l’effort.

Boire beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation

La déshydration peut accentuer les courbatures en rendant les muscles plus sensibles. Il est donc essentiel de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée, et notamment pendant l’entraînement, pour compenser les pertes liées à la transpiration. Pensez également à bien vous hydrater après la séance. Privilégiez l’eau plate aux boissons sucrées ou gazeuses. Buvez par petites gorgées régulières et écoutez votre soif.

Penser à une supplémentation en magnésium

Le manque de magnésium peut provoquer des contractures et des crampes, il est donc intéressant de veiller à un apport suffisant en ce minéral pour limiter les risques de courbatures. Vous pouvez opter pour une alimentation riche en magnésium (banane, chocolat noir, fruits secs) ou envisager une complémentation sous avis médical.

Utiliser des produits spécifiques pour soulager les douleurs ciblées

Des produits tels que l’arnica peuvent être appliqués sur les zones douloureuses pour aider à réduire les inflammations et faciliter la récupération musculaire. N’hésitez pas à consulter votre médecin ou pharmacien pour choisir le produit le plus adapté à vos besoins.

Optimiser sa récupération après l’entraînement

La manière dont vous récupérez après une séance de musculation est déterminante pour prévenir l’apparition des courbatures. Voici quelques pistes pour optimiser cette phase cruciale de votre entraînement.

Les étirements : une solution à adopter avec parcimonie

Réaliser des étirements après votre séance de musculation peut favoriser la relaxation des muscles et contribuer à réduire les courbatures. Toutefois, il est important de noter que cette pratique est parfois controversée, certains experts estimant qu’elle pourrait accentuer les micro-lésions musculaires et retarder la récupération.

Si vous souhaitez néanmoins vous étirer après vos séances, veillez à le faire en douceur et à ne pas dépasser un seuil de douleur modérée. Les étirements doivent être effectués de manière douce, sans forcer, et maintenus pendant 15 à 30 secondes sur chaque muscle travaillé.

Masser et étirer les muscles après la séance

Le massage est une autre méthode appréciée pour lutter contre les courbatures liées à la musculation. Il a notamment pour effet de stimuler la circulation sanguine, d’éliminer les déchets métaboliques accumulés lors de l’effort et de détendre les muscles sollicités.

Coupler des auto-massages avec l’utilisation d’accessoires comme des balles de massage, des rouleaux foam roller ou des appareils de massage électriques peut aider à réduire significativement les courbatures. N’hésitez pas non plus à faire appel à un professionnel du massage sportif pour bénéficier de techniques plus précises et ciblées.

un jeune sportif en débardeur noir assis sur des escaliers en pierres qui se masse la jambe
Comment éviter les courbatures en musculation ? 9

Reposer ses muscles et alterner les groupes musculaires travaillés

Enfin, il est essentiel de respecter un temps suffisant entre deux séances de musculation pour permettre à vos muscles de récupérer correctement et ainsi limiter les courbatures. Les experts recommandent généralement d’observer au moins 48 heures de repos avant de retravailler un même groupe musculaire.

Penser également à varier les groupes musculaires sollicités lors de vos séances peut être une bonne stratégie pour éviter l’inflammation et la fatigue musculaire. Alterner entre différents types d’exercices (cardio, renforcement musculaire, souplesse) peut également contribuer à prévenir les courbatures et diversifier votre entraînement.

Comment éviter les courbatures : en résumé

En suivant ces conseils, vous serez mieux armé pour prévenir les courbatures lors de vos séances de musculation, favoriser une meilleure récupération et ainsi optimiser vos performances sportives. Alors ne négligez pas ces étapes et prenez soin de votre corps.

Produits associés

Découvrir aussi

Quel temps de repos faire en musculation ?

Quand prendre la créatine ?

0