4,6 · Basé sur 166 avis

Toute commande effectuée avant 14H00 est expédiée le jour même.

4,6 · Basé sur 166 avis

Toute commande effectuée avant 14H00 est expédiée le jour même.

4,6 · Basé sur 166 avis

Toute commande effectuée avant 14H00 est expédiée le jour même.

Recherche populaire

CREAM OF RICE

BLANC D’OEUF

CRÈME DE RIZ

ISO FUJI

TOUT

Compléments Alimentaires Entraînement

CLA IO GENIX

14,90 

DEXTROSE IO GENIX

11,90 

Retour aux articles

Comment muscler ses fesses : nos conseils

Si vous cherchez à tonifier et sculpter vos fessiers,  sachez que de nombreux exercices peuvent vous aider dans cette démarche.

Santé
Comment muscler ses fesses : nos conseils

Si vous cherchez à tonifier et sculpter vos fessiers,  sachez que de nombreux exercices peuvent vous aider dans cette démarche. La clé d’un bon programme réside dans le choix des mouvements, l’intensité de l’entraînement et la régularité des séances. Quelques conseils de base sur comment muscler ses fesses ainsi que notre sélection d’exercices pour vous permettre de muscler vos fesses rapidement et efficacement.

Pourquoi se muscler les fesses ?

fessier musclé d'une femme sportive en boxer noir qui tient des haltères, avec un fond rouge.
Comment muscler ses fesses : nos conseils 13

Il existe plusieurs raisons qui expliquent l’intérêt de muscler ses fesses. En voici quelques-unes :

  • Amélioration de la posture: l’ensemble des muscles fessiers joue un rôle crucial dans la stabilité du bassin et de la colonne vertébrale. Des fesses bien musclées contribuent donc à adopter une meilleure posture et prévenir les douleurs dorsales.
  • Soutien des articulations: les fessiers sont impliqués dans de nombreux mouvements du bas du corps. Les renforcer permet de répartir davantage les forces au niveau des articulations, évitant ainsi les blessures.
  • Rendement sportif: un renforcement des muscles fessiers peut-être bénéfique dans plusieurs sports tels que la course à pied ou le vélo, en augmentant la puissance et l’endurance de vos membres inférieurs.
  • Esthétisme : des fesses bien galbées et toniques procurent une silhouette plus harmonieuse et peuvent booster votre confiance en vous.
  • Renforcement musculaire : travailler sa chaîne postérieure (fessiers, ischio-jambiers) contribue à une meilleure posture et prévient certains maux de dos.

Les muscles cibles pour des fesses musclées

Pour obtenir des résultats optimaux, il est essentiel de connaître les muscles fessiers à travailler. Les fesses sont composées de trois muscles principaux:

  • Le grand fessier: Il s’agit du plus gros muscle des fesses.  Situé sur la partie postérieure et supérieure des fesses, il est responsable de la projection du bassin vers l’arrière (extension de la hanche). Il participe également à la stabilisation du bassin en position debout.
  • Le moyen fessier: localisé sur le côté des fesses, ce muscle permet notamment l’abduction (éloignement) de la cuisse et joue un rôle important dans le maintien de la stabilité du bassin lors de la marche ou de la course.
  • Le petit fessier: placé sous le moyen fessier, il participe également à l’abduction de la hanche tout en stabilisant la cuisse durant certains mouvements.

Muscler ces trois muscles garantit une sculpture homogène et équilibrée de vos fesses.

Sports à privilégier et conseils de coachs pour un entraînement efficace

Afin de travailler votre ceinture fessière, voici quelques astuces à suivre :

  • Favoriser un sport où les fessiers sont sollicités : course à pied, natation, danse, escalade ou encore vélo.
  • Pratiquer un sport minimum 2 fois par semaine, pour obtenir des résultats rapidement et entretenir sa santé.
  • Intégrer une routine de musculation ciblée avec des exercices adaptés à l’objectif recherché (développer du volume ou simplement tonifier les muscles).
  • Avoir un coach gym efficace peut vous fournir des conseils personnalisés et vous aider à gérer votre programme d’entraînement.

Tout en stimulant la mémoire musculaire, penser à varier les exercices pour choquer les muscles et ainsi les pousser à s’adapter en permanence.

Les meilleurs exercices pour muscler ses fesses

Afin de développer vos fessiers, voici 5 exercices incontournables :

Le squat

Cet exercice est sans doute le plus connu et le plus efficace pour renforcer l’ensemble des muscles fessiers. Il sollicite en effet le grand et le petit fessier ainsi que les quadriceps et les ischio-jambiers. Pour réaliser un squat, suivez ces étapes :

  • Debout, écartez les pieds à la largeur des épaules et fléchissez légèrement les genoux.
  • Inclinez votre buste vers l’avant tout en gardant le dos droit et descendez jusqu’à ce que vos cuisses soient parallèles au sol.
  • Revenez à la position initiale en exerçant une contraction volontaire de vos fessiers.

Le squat peut être effectué avec ou sans charge selon votre niveau. Sachez que plus vous prenez appui sur vos talons durant l’exercice, plus vous ciblez les fesses plutôt que les quadriceps.

Le squat bulgare

Cet exercice sollicite les fessiers, les quadriceps et les ischio-jambiers. Pour le réaliser, placez un pied sur un banc et faites un squat en gardant l’autre jambe tendue devant vous. Effectuez plusieurs séries et changez de jambe entre chacune d’elles.

La fente avant

La fente avant est un autre mouvement qui travaille les fessiers et les jambes. Pour le faire :

  • Mettez-vous debout avec les mains sur les hanches et faites un grand pas en avant.
  • Descendez votre corps en fléchissant les genoux, puis revenez à la position initiale en poussant sur le pied avant.

Le bridge

Il s’agit d’un exercice essentiel pour cibler le travail sur les fessiers et renforcer notamment le grand fessier. Pour effectuer correctement le mouvement :

  • Allongez-vous sur le dos, cuisses fléchies et pieds parallèles à largeur de bassin
  • Levez le bassin en contractant les fessiers jusqu’à former une ligne droite entre les genoux, les hanches et les épaules.
  • Maintenez la position quelques secondes avant de redescendre lentement
  • Choisissez de réaliser plusieurs séries avec ou sans charge selon votre niveau.

Le sumo deadlift

Le sumo deadlift est une variante du soulevé de terre classique qui cible davantage les fessiers. Ecartez bien les jambes, pliez les genoux et saisissez votre barre près de vos chevilles. Remontez en poussant sur vos talons et contractez les fesses en haut du mouvement. Redescendez ensuite progressivement.

Les kickbacks

Cet exercice isole bien les fessiers et permettent d’affiner sa silhouette. Positionnez-vous à quatre pattes avec une jambe fléchie et maintenue par un élastique autour de la cheville. En gardant le dos droit, poussez avec cette jambe tendue vers l’arrière jusqu’à ce qu’elle soit droite et revenez à la position initiale. Réalisez plusieurs séries et n’oubliez pas de changer de jambe entre chacune d’elles.

Le pont fessier (ou hip thrust)

Cet exercice est idéal pour renforcer grand et moyen fessiers. Exécution :

  • Allongé sur le dos, pliez les jambes à 90 degrés, les pieds écartés à la largeur des hanches et maintenez une barre en appui sur le bas du ventre.
  • Poussez sur les talons pour soulever le bassin vers le haut, en effectuant une puissante contraction des fessiers.
  • Descendez lentement dans la position initiale, sans que votre bassin ne touche le sol.

Variante : le pont fessier peut également être réalisé en monopodal, en levant une jambe du sol, permettant ainsi d’isoler davantage chaque côté des fesses.

Le step up

Cet exercice dynamique sollicite grand et moyen fessiers. Exécution :

  • Placez un pied sur une marche ou un banc assez haut pour que la jambe soit fléchie à 90 degrés.
  • Poussez sur votre jambe relevée pour monter tout en contractant vos fessiers, puis redescendez progressivement.
  • Réalisez l’exercice en alternance entre chaque jambe.

Vous pouvez rajouter de la difficulté en tenant des haltères dans les mains ou en augmentant la hauteur de la marche.

L’écarteur à la machine (ou hip abduction)

Cet exercice isole efficacement le moyen fessier. Exécution :

  • Asseyez-vous à la machine, placez les jambes sous les coussinets de manière à ce qu’ils soient bien alignés avec leur partie extérieure.b(‘
  • Ecartez les jambes en exerçant une contraction du moyen fessier et revenez lentement en position initiale.

N’oubliez pas d’appuyer fortement avec votre talon durant cet exercice pour maximiser l’activation des muscles fessiers.

Le leg lift

Cet exercice permet de travailler le moyen fessier et les muscles stabilisateurs des hanches. Suivez ces étapes pour réaliser un leg lift efficacement :

  • Mettez-vous à quatre pattes, avec les mains à largeur d’épaules et les genoux à largeur de bassin.
  • Tendez une jambe sur le côté, puis soulevez-la lentement jusqu’à former un angle de 45° par rapport au sol.
  • Redescendez doucement et répétez l’exercice avec l’autre jambe.

En intégrant ces exercices à votre routine, vous mettez toutes les chances de votre côté pour muscler vos fesses rapidement et efficacement. Pensez également à bien vous étirer et à surveiller votre alimentation afin d’optimiser les résultats obtenus. Alors n’hésitez plus à essayer ces conseils et à observer les premiers changements sur votre silhouette !

Pensez à la récupération et à l’alimentation

buste flou d'une femme en brassière violet qui tient une fraise au dessus d'un bol de salade de fruits posé sur une table pleine de fruits.
Comment muscler ses fesses : nos conseils 14

Enfin, il est important de souligner que pour obtenir des résultats probants en matière de musculation des fesses, il est essentiel de respecter certaines règles de récupération et d’alimentation. Une bonne hydratation et un sommeil suffisant sont indispensables pour permettre aux muscles de se reposer et de se reconstruire après l’effort. De plus, adoptez une alimentation variée et riche en protéines pour favoriser la croissance musculaire.

Comment muscler ses fesses : en résumé

Maintenant que vous connaissez les clés d’une musculation fessière efficace, il ne tient qu’à vous de mettre en pratique ces conseils pour obtenir des fesses fermes et galbées. N’oubliez pas que la persévérance et l’engagement dans votre entraînement sont des facteurs déterminants pour atteindre vos objectifs esthétiques et fonctionnels.

Produits associés

Découvrir aussi

Quel temps de repos faire en musculation ?

Quand prendre la créatine ?

0