4,6 · Basé sur 166 avis

Toute commande effectuée avant 14H00 est expédiée le jour même.

4,6 · Basé sur 166 avis

Toute commande effectuée avant 14H00 est expédiée le jour même.

4,6 · Basé sur 166 avis

Toute commande effectuée avant 14H00 est expédiée le jour même.

Recherche populaire

CREAM OF RICE

BLANC D’OEUF

CRÈME DE RIZ

ISO FUJI

TOUT

Compléments Alimentaires Entraînement

ELEKTRO LIFEPRO

29,90 

CITRULLINE MALATE LIFEPRO

22,90 

Retour aux articles

Prise de masse et sèche : quelle est la différence?

Que vous soyez un athlète cherchant à gagner de la force et de la taille ou simplement quelqu’un qui souhaite obtenir une apparence plus définie, comprendre les principes fondamentaux de la prise de masse et de la sèche est essentiel.

Nutrition
Prise de masse et sèche

Que vous soyez un athlète cherchant à gagner de la force et de la taille ou simplement quelqu’un qui souhaite obtenir une apparence plus définie, comprendre les principes fondamentaux de la prise de masse et de la sèche est essentiel. Alors que la prise de poids implique l’augmentation de la masse musculaire et du poids corporel total, l’amincissement engage la réduction du pourcentage de graisse corporelle tout en maintenant ou en augmentant la masse musculaire. Découvrez la différence entre prise de masse et sèche.

La prise de masse

La prise de masse consiste à augmenter la quantité de masse musculaire et de tissu adipeux dans le corps. Cela nécessite un apport calorique supérieur à la dépense énergétique quotidienne, ainsi qu’un entraînement régulier et adapté.

L’alimentation : la clé de la prise de masse

Pour prendre de la masse, il est essentiel d’avoir une alimentation adéquate. Cela signifie consommer plus de calories que vous n’en brûlez, mais pas n’importe quelles calories. Il est important de privilégier des aliments riches en nutriments tels que les protéines, les glucides complexes et les graisses saines.

Les protéines sont indispensables à la construction musculaire, alors assurez-vous d’inclure des sources de protéines de qualité dans chaque repas. Les viandes maigres, les produits laitiers, les œufs et les légumineuses sont d’excellentes sources de protéines.

Les glucides complexes fournissent de l’énergie durable pour les entraînements intensifs. Les céréales complètes, les légumes et les fruits sont de bonnes sources de glucides à privilégier.

Les graisses saines, comme celles présentes dans les avocats, les noix et les huiles végétales, sont nécessaires pour le bon fonctionnement de l’organisme. Veillez à inclure ces aliments dans votre alimentation quotidienne.

Entraînement pour la prise de masse

Un entraînement adapté est essentiel pour stimuler la croissance musculaire lors d’une prise de masse. L’entraînement en résistance est particulièrement efficace pour cela. Vous devriez vous concentrer sur des exercices composés tels que les squats, les soulevés de terre, les développés couchés, qui sollicitent plusieurs groupes musculaires à la fois.

Une femme dans une salle de sport faisant des squats
Prise de masse et sèche : quelle est la différence? 9

La fréquence et l’intensité de vos entraînements sont également importantes. Il est recommandé de s’entraîner au moins 3 à 4 fois par semaine, en donnant à chaque groupe musculaire suffisamment de temps pour récupérer entre les séances.

Lors de vos entraînements, augmentez progressivement les charges et visez des répétitions dans une plage de 8 à 12 pour favoriser la croissance musculaire. N’oubliez pas de bien vous échauffer avant chaque séance et de vous étirer après pour prévenir les blessures.

Suppléments pour la prise de masse

Certains suppléments peuvent être utilisés pour soutenir vos objectifs de prise de masse. Les protéines en poudre sont couramment utilisées pour augmenter l’apport en protéines et faciliter la récupération musculaire. Choisissez une protéine en poudre de qualité, comme la whey, et consommez-la après vos séances d’entraînement.

Les gainers sont des suppléments qui contiennent à la fois des protéines et des glucides, fournissant ainsi un apport calorique supplémentaire. Ils peuvent être utiles pour atteindre vos objectifs de prise de masse, mais assurez-vous de les utiliser en complément d’une alimentation équilibrée.

Les acides aminés à chaîne ramifiée (BCAA) sont également populaires parmi les personnes qui cherchent à développer leur masse musculaire. Les BCAA aident à prévenir la dégradation musculaire et favorisent la récupération après l’entraînement. Ils peuvent être consommés avant, pendant ou après l’entraînement.

Repos et récupération

La prise de masse ne se limite pas seulement à l’alimentation et à l’entraînement. Le repos et la récupération jouent également un rôle crucial dans ce processus. Lorsque vous vous entraînez intensément, vos muscles subissent des micro-déchirures qui nécessitent du temps pour se reconstruire et se renforcer.

Assurez-vous de prévoir des jours de repos dans votre programme d’entraînement et accordez une attention particulière à la qualité de votre sommeil. Un sommeil adéquat favorise la régénération musculaire et la libération d’hormones de croissance, essentielles à la prise de masse.

Évitez les pièges

Lorsque vous êtes un débutant dans un programme de prise de masse vous devez rester concentré sur votre objectif et éviter certains pièges courants. Ne vous laisser pas distraire par des régimes à la mode ou des suppléments miracles qui promettent des résultats et des prises de kilos rapides.

La prise de masse est un processus qui demande du temps, de la discipline et de la persévérance. De plus, ne négligez pas votre santé au profit de la prise de masse. Assurez-vous de maintenir une alimentation équilibrée et de faire régulièrement des examens médicaux pour vous assurer que votre corps est en bonne santé.

Les meilleurs exercices pour une prise de masse efficace

Pour une prise de masse efficace, mettez en place un programme d’entraînement qui cible les principaux groupes musculaires de manière intense et progressive. Les meilleurs exercices à essayer sont :

  • Squats : Il s’agit d’un exercice polyarticulaire qui sollicite les muscles des jambes (quadriceps, ischio-jambiers, fessiers) ainsi que les muscles du tronc et du ventre. Ils sont extrêmement efficaces pour développer la force et la masse musculaire.
  • Soulevé de terre : Le soulevé de terre est un exercice complet qui travaille plusieurs groupes musculaires, y compris les muscles du dos, les fessiers, les ischio-jambiers et les muscles de la chaîne postérieure. Il développe la force globale et stimule la croissance musculaire.
  • Développé couché : Cet exercice sollicite principalement les muscles de la poitrine (pectoraux), ainsi que les épaules et les triceps. Il est idéal pour développer la masse musculaire du haut du corps.
  • Tractions : Les tractions sont excellentes pour développer la masse musculaire du dos et des bras. Elles ciblent les muscles du grand dorsal, des trapèzes, des biceps et des muscles stabilisateurs.
  • Développé militaire : Le développé militaire est un exercice qui cible les muscles des épaules, des triceps et du haut du dos. Il permet de développer la masse musculaire et la force dans la partie supérieure du corps.
  • Fentes : Les fentes travaillent principalement les muscles des jambes, y compris les quadriceps, les ischio-jambiers et les fessiers. Elles sont un excellent complément aux squats pour stimuler la prise de masse musculaire.
  • Rowing à la barre : Cet exercice sollicite les muscles du dos, y compris le grand dorsal, les trapèzes et les muscles du bas du dos. Il favorise le développement de la masse musculaire dans cette zone.
  • Curl biceps : Les curls biceps sont efficaces pour cibler les muscles des bras, en particulier les biceps. Ils peuvent être réalisés avec des haltères, une barre ou une machine à câbles.
Un homme en débardeur rouge faisant des exercices de musculation dans une salle de sport
Prise de masse et sèche : quelle est la différence? 10

La sèche

La sèche est pratiquée par les personnes qui souhaitent obtenir un physique plus sec et plus défini. Son principal objectif est de réduire le pourcentage de graisse corporelle tout en maintenant le muscle maigre. Cela permet d’obtenir une apparence plus musclée, définie et esthétique. La sèche vise également à améliorer la vascularisation et à rendre les muscles plus visibles en réduisant la rétention d’eau sous-cutanée.

Principes de base de la sèche

La sèche repose sur deux principes fondamentaux : un déficit calorique et une alimentation équilibrée. Un déficit calorique signifie consommer moins de calories que ce que le corps dépense, ce qui oblige le corps à puiser dans ses réserves de graisse pour compenser le manque d’énergie.

L’alimentation équilibrée implique une consommation adéquate de protéines pour préserver la masse musculaire, des glucides pour fournir de l’énergie et des graisses saines en quantités modérées.

Recommandations diététiques

Régime alimentaire pendant une période de sèche
Prise de masse et sèche : quelle est la différence? 11

Pour réussir une sèche, il est important de suivre certaines recommandations diététiques et alimentaires. Tout d’abord, il est essentiel de calculer son besoin calorique quotidien et de créer un déficit calorique raisonnable (généralement de 300 à 500 calories par jour).

Les protéines doivent être consommées en quantités adéquates pour soutenir la récupération musculaire et préserver la masse maigre. Les sources de protéines recommandées incluent les viandes maigres, les œufs, les produits laitiers et les légumineuses.

Les glucides doivent être contrôlés et privilégier les sources de glucides à faible indice glycémique, comme les légumes, les fruits et les céréales complètes. Les graisses saines, telles que les avocats, les noix et les huiles végétales, doivent être consommées avec modération.

Entraînement en période de sèche

Pendant la période de sèche, il est important de maintenir un programme d’entraînement adapté. L’objectif principal est de conserver la masse musculaire tout en favorisant la perte de graisse. Les séances d’entraînement doivent inclure des exercices de musculation pour stimuler les muscles (abdominaux, pectoraux, fessier, biceps, jambes…) et maintenir leur tonicité.

L’entraînement cardiovasculaire peut également être ajouté pour augmenter la dépense énergétique et accélérer la perte de graisse.

Effets sur le corps

La sèche peut avoir différents effets sur le corps. Tout d’abord, il peut y avoir une perte de poids globale due à la réduction de la graisse corporelle. Cela peut entraîner une apparence plus maigre et plus définie, mettant en valeur les muscles et les contours du corps.

La sèche est capable d’entraîner une perte de force et d’énergie. En raison du déficit calorique, le corps peut ressentir une baisse de ses réserves d’énergie, ce qui peut affecter les performances physiques pendant l’entraînement.

Outre cela, la sèche entrainera une diminution de la rétention d’eau sous-cutanée, ce qui peut donner un aspect plus sec et plus vascularisé aux muscles.

Combien de temps dure une période de sèche ?

La durée d’une période de sèche peut varier en fonction des objectifs et des préférences individuelles. En général, une période de sèche est une phase au cours de laquelle une personne cherche à réduire son pourcentage de graisse corporelle tout en maintenant sa masse musculaire.

La durée recommandée pour une période de sèche varie généralement de 4 à 12 semaines (1 à 3 mois). La durée optimale peut varier d’une personne à l’autre en fonction de différents facteurs tels que le niveau de graisse corporelle initial, le métabolisme, les objectifs spécifiques et la capacité à maintenir un déficit calorique.

Il est essentiel de mettre l’accent sur une approche progressive et saine lors d’une période de sèche, en veillant à ne pas perdre du poids trop rapidement, car cela peut entraîner une perte de masse musculaire et des effets néfastes sur la santé.

Quelles sont les différences entre la prise de masse et la sèche ?

Voici les principales différences entre ces deux concepts :

Prise de masse

  • Objectif : L’objectif principal de la prise de masse est d’augmenter la masse musculaire et la taille globale du corps.
  • Entraînement : Pendant la prise de masse, l’accent est mis sur l’entraînement en force avec des charges lourdes et des exercices composés pour stimuler la croissance musculaire.
  • Nutrition : Un excédent calorique est nécessaire pendant la prise de masse, ce qui signifie que vous consommez plus de calories que vous n’en dépensez. Cela permet de fournir les nutriments et l’énergie nécessaires à la croissance musculaire.
  • Composition corporelle : Pendant la prise de masse, il est courant de prendre également un certain niveau de graisse corporelle, car l’objectif principal est de maximiser la croissance musculaire.

Sèche

  • Objectif : L’objectif principal de la sèche est de réduire la graisse corporelle tout en maintenant autant de masse musculaire que possible.
  • Entraînement : Pendant la sèche, l’accent est généralement mis sur l’entraînement en force, mais avec des charges légères à modérées et des exercices plus axés sur l’endurance musculaire.
  • Nutrition : Un déficit calorique est nécessaire pendant la sèche, ce qui signifie que vous consommez moins de calories que vous n’en dépensez. Cela favorise la perte de graisse corporelle.
  • Composition corporelle : Pendant la sèche, vous cherchez à réduire votre pourcentage de graisse corporelle tout en maintenant votre masse musculaire. Cela peut donner un aspect plus sec et plus défini aux muscles.

Prise de masse et sèche : en résumé

En définitive, la prise de masse et la sèche sont deux objectifs différents, mais complémentaires, lorsque vous cherchez à transformer votre corps. La prise de masse nécessite un apport calorique excédentaire et met l’accent sur l’entraînement en force pour augmenter la taille et la force musculaire. La sèche, quant à elle, nécessite un déficit calorique et se concentre sur la réduction de la masse grasse tout en maintenant la masse musculaire acquise.

Quel que soit votre objectif, une approche équilibrée combinant une nutrition adéquate, un entraînement approprié, une récupération suffisante et une gestion du stress est essentielle.

Produits associés

Découvrir aussi

Quel temps de repos faire en musculation ?

Quand prendre la créatine ?

0